But pour l’insertion

La coupe leur aura échappé pour cette fois, mais l’enthousiasme n’a pas été douché pour autant. L’équipe d’R d’accueil, constituée de mineurs isolés étrangers, participait le 14 avril au tournoi foot insertion organisé par l’équipe d’encadrement de l’établissement qui s’occupe des jeunes. À cette occasion, huit équipes se sont affrontées sur la pelouse du stade Galin de Bordeaux Bastide : quatre issues de clubs de la métropole (Cenon, Lormont, Bassens et la Bastidienne) et quatre formées dans les foyers d’accueil de mineurs non accompagnés (MNA) : CDEF, Château Tenet, R d’accueil 1 et R d’accueil 2.

« LE FOOT C'EST AUSSI UN RESEAU »
« Le sport fait partie des activités de socialisation essentielles et centrales », souligne Vincent Etcheverry, directeur d’R d’accueil. « C’est une façon de créer une relation et d’entamer un processus d’intégration ».

Pour aller plus loin dans cette démarche et accompagner les adolescents, l’association a récemment embauché Saïd Nadir, éducateur sportif e t coach de foot. « Ils sont passionnés et très compétiteurs », constate l’entraîneur. « D’où l’idée de ce tournoi. On y a vu un moyen complémentaire pour s’insérer. Et ça permet aussi de faire passer un message pour ceux qui pourraient avoir un a priori sur ces garçons ». « Le foot c’est un langage universel, mais c’est aussi un réseau, un excellent moyen de rompre l’isolement », poursuit le directeur. Des partenariats ont en effet été noués avec les clubs de foot localement. En échange d’une licence et d’un peu de matériel, les jeunes encadrent les équipes d’enfants. « C’est un vrai moyen de les mettre en relation avec la société civile et les retours sont excellents ». Parrainé par Lamine Diata, international sénégalais, le tournoi R d’accueil est venu concrétiser ces efforts dans une ambiance festive et fraternelle.

« DEFENDRE LES COULEURS DE CEUX QUI NOUS ONT ACCUEILLIS »
Mahamadou, Malien de 17 ans, porte le brassard de capitaine. Il a traversé a Méditerranée il y a un an et rêve de
foot tout en suivant une formation d’électricien. « C’est une immense joie pour nous d’être sur le terrain et de pouvoir défendre les couleurs de ceux qui nous ont accueillis », glisse-t-il. Pour Emmanuelle Ajon, vice-présidente du conseil départemental, en charge de la promotion de la santé et de la protection de l’enfance, en effet, « cette rencontre permet de rendre à ces garçons de la fierté et de se rappeler que chacun a à apprendre de l’autre ». Au terme de la journée, c’est l’équipe du CDEF, le Centre départemental de l’enfance et e la famille qui l’a emporté contre Cenon.

Le dispositif R d’accueil est porté par l’association Rénovation et accompagne depuis 2016 les jeunes mineurs isolés, confiés au Département. En coordination avec les services de protection de l’enfance, 40 garçons de 15 à 18 ans bénéficient d’une mise à l’abri dans un hébergement à Mérignac. Un accompagnement individuel leur est proposé pour leur insertion sociale et professionnelle.




· le 08/06/18 à 15:00